LES RÉSOLUTIONS

Updated: May 6, 2019


Et puis? Ces résolutions prises en début d’année…

Comment ça se passe jusqu’à maintenant de votre côté?


Oui oui, vous savez de quoi je parle. Des résolutions qu'on prend le 1er janvier et qu'on oublie plus le mois, plus l’année avance.





New year, new me!

Ouais. C’est ça.






Veuillez excuser mon scepticisme, le point dont il est question ici n’est pas négatif, c’est promis! J’aimerais en fait me questionner ouvertement sur ce besoin, cette urgence, qui à chaque début d’année nous porte à prendre des résolutions.


Plus je me pose la question, plus j’en viens à me dire qu’il ne s’agit, en vérité, que de mon simple besoin d’évolution. D’un mélange de ce concept humain, et d’un autre qu’on s’impose personnellement (ou que la société nous impose me direz-vous, mais cela impliquerait un tout autre débat).



Il me semble que c’est normal d’avoir envie d’évoluer, non? Déjà, si j'ai l'impression de me coucher en étant une meilleure personne qu'au moment auquel je me suis levé, j'me mérite un beau gros self five.



C’est pour cette raison que je prends des résolutions.


Pour me sortir de ma zone de confort, parce qu’en y restant, je n’ai pas l’impression d’avancer. Prendre des résolutions me permet de me questionner sur ma vie, mes habitudes, cette fameuse zone de confort qui est personnelle à chacun (#monévolutionversmudgirl), et de remettre tout ça en perspective selon les buts et objectifs que je me fixe.

Mes résolutions, ça devient un peu mon plan.



Et même si, quand la dernière seconde de 2019 sera écoulée, je réalise que je n'ai réussi qu'à respecter une seule de mes milles et une résolutions, et bien ça sera déjà un pas de plus dans la direction que je me suis donnée.


Un petit pas de plus vers cette version de mon moi qui évolue.


Et puis, c’est à ce moment que ça m’a frappé.


J’ai la chance de pouvoir prendre des résolutions, le luxe de le suivre (ou pas) ce plan, la liberté de pouvoir prendre une direction, de me motiver à créer mon propre bonheur et de tracer mon propre chemin.


Mais mettons là, que tout ça disparaît d’un coup.

Mettons là, que je serais forcée hors de ma zone de confort.

Mettons là, que demain matin, on m’apprend que j’ai un cancer.



On s’entend que mon plan vivrait un p’tit make over ici.


On s’entend que ma résolution de réduire ma consommation de sucre passerait sûrement à rester en vie.



J’aimerais vous partager un texte qu’on a reçu dernièrement au bureau de MUDGIRL, celui de Stéphanie. À 48 ans, Stéphanie a vécu un cancer du sein, et (surtout!) l'a vaincu.


« Depuis que j’ai reçu un diagnostic de cancer du sein, il y a trois ans, je me suis promis de faire toutes ces choses que j'ai toujours voulu faire. MUDGIRL était l'une de ces choses. Des courses telles que le MUDGIRL m'ont toujours intriguées, mais jamais je n'aurais pensé pouvoir en compléter une. L'été dernier, l'occasion s'est présentée lorsque ma coéquipière de bateau-dragon, Angela, a formé une équipe pour l'événement. Comme je lui fais confiance et que j'aime sa joie de vivre, j'ai décidé de le faire. C'était une expérience tellement libératrice et pleine d’amour. Alors que nous attendions sur la ligne de départ pour notre « vague », nous avons pu rencontrer d’autres concurrentes et partager notre enthousiasme du jour. Les douches froides étaient les bienvenues alors que nous attendions sous le soleil brûlant et constituaient un excellent moyen d’animer la foule! J'ai été très touchée par la camaraderie et inspirée par les femmes qui, comme moi, ont affronté la bête qui est le cancer du sein. Au moment où j'écris ces lignes, j’ai des larmes aux yeux puisque c’était une journée de plaisir, d’amour, de sport, de défi et de triomphe. J’ai tellement hâte de la refaire cette année! »


Stéphanie à gauche, Myriam Fillion au centre (Fondation cancer du sein - Programme Ma Santé Active) et Angela à droite.



Merci Stéphanie, de m’aider à réaliser que, l’important ce n’est pas le pourquoi je prends des résolutions, ou à savoir si je vais les respecter. Mais que l’important c’est de réaliser qu’aujourd’hui, j’ai le luxe de pouvoir prendre des résolutions.


Et que je ne devrais pas attendre.


Peut-être que la résolution ultime, dans l'fond, c'est de ne rien remettre à demain?


Aujourd'hui j'ai le pouvoir, j'ai les capacités et l'énergie de pouvoir sortir de ma zone de confort. J'ai l'occasion de participer à mon évolution et d'augmenter mon propre bonheur.


Alors pourquoi attendre?


- Elisa.



💖 Pour faire un don à la Fondation du cancer du sein du Québec, c'est par ici. 💖

__________________________________________________________________________________


À TOI, LECTRICE DE NOTRE BLOG!

Saches que par le billet de son blog, MUDGIRL désire inspirer et motiver les femmes à bouger, à faire de l'activité physiques et à adopter des saines habitudes de vie! MUDGIRL veut, par l'entremise des témoignages de la #PINKARMY, raconter des VRAIES histoires. Cela implique donc que nos articles ne sont pas nécessairement écrit par des professionnels de la santé ou autre (on t'avertira quand c'est le cas 😉). Chacun atteint ses buts à sa façon, à son rythme, et MUDGIRL désire simplement te donner le plus d'outils possibles pour t'aider à atteindre TES buts.


TU AS UNE HISTOIRE À NOUS PARTAGER? ON VEUT TOUT SAVOIR!

Écrit à elisa@sport-era.com pour soumettre ton texte.

On a hâte de te lire! 💜